Nong Boua - Laos
Laos
N'Diq - Maroc
Province de Larache - Maroc
Kasserine - Tunisie
Sbeitla - Kasserine - Tunisie
Oran - Algérie
Kabylie - Algérie
Ampasipotsy - Madagascar
Casamance - Sénégal
Beyrouth - Liban
Mont-Liban - Liban
Bethlehem - Palestine
Palestine
« Retour

Edito

Pendant la crise sanitaire et en mode confinement, le COBIAC poursuit sans relâche la co-construction de projets avec ses partenaires en Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur et à l’international. Le COBIAC sollicite aussi de nombreux financeurs publics et privés afin de pérenniser ses actions de développement de la lecture et des bibliothèques.

Car les conséquences de ce contexte, à court et moyen termes, ne sont pas négligeables au plan de la perte de ressources propres (ainsi deux ventes solidaires de livres dans les médiathèques d’Hyères et d’Aix-en-Provence ont dû être annulées) et de la poursuite des projets (annulation ou report d’actions prévues au cours de l’été notamment en raison des contraintes en termes de déplacements). La vie associative en est également sérieusement impactée, même si, grâce aux outils de communication à distance, les réunions de la gouvernance peuvent se dérouler, ainsi que les séances de travail des équipes-projets.

Parce que le monde d’après devra être encore plus porteur de solidarité internationale, toutes les initiatives encourageant les échanges culturels seront privilégiées avec nos partenaires du Bassin méditerranéen. Ainsi les recherches de co-financements avancent afin de proposer, en 2020-2021, de nouvelles éditions du projet La Caravane Culturelle  et du projet Vivre Ensemble , dans une volonté d’élargissement des publics bénéficiaires et des pays d’intervention.

Parce que le monde d’après incitera la jeunesse à la mobilisation, le COBIAC mettra en œuvre des actions impliquant des jeunes volontaires. Ainsi la participation d’étudiants en médecine de Marseille en vue de la création d’un atelier-lecture dans le village de Kabadio au Sénégal, ou encore du site Georges Charpack de l’Ecole des Mines à Gardanne pour une levée de fonds au profit de la création d’une 8ème bibliothèque de village au Laos.

Parce que le monde d’après nécessitera plus que jamais de faciliter l’accès à la connaissance, de nouvelles créations de bibliothèques seront accompagnées par le COBIAC (ainsi par exemple une bibliothèque jeunesse à Côte Matève au Congo).

Enfin, le COBIAC appelle de ses vœux un monde qui assurera la garantie d’un bien commun : la culture sous toutes ses formes, pour tous les publics et en tous lieux.

Simonne CESARI, présidente du COBIAC

Une mosaïque d'actions
Une mosaïque d'actions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *