Nong Boua - Laos
Laos
N'Diq - Maroc
Province de Larache - Maroc
Kasserine - Tunisie
Sbeitla - Kasserine - Tunisie
Oran - Algérie
Kabylie - Algérie
Ampasipotsy - Madagascar
Casamance - Sénégal
Beyrouth - Liban
Mont-Liban - Liban
Bethlehem - Palestine
Palestine

Sénégal. Mise en réseau d’espaces de lecture dans le département de Bignona (Casamance)

Sénégal-Séminaire-Bignona-07-2023Du 5 au 7 juillet 2023 s’est tenu à Bignona, un séminaire de mise en place d’un réseau de 7 bibliothèques dans le département de Bignona sous la houlette de Fatou Diop, coordinatrice, et d’Ousmane Diémé. Ce réseau est le résultat d’une convention entre le Département de Bignona et le COBIAC. Il est soutenu par l’Institut français et l’AFD dans le cadre du projet RE-LA (Ressources Éducatives – Lire pour Apprendre).

 

Sénégal – Développement de la lecture à Tatene Mbambara.

A la demande du responsable des parents d’élèves de l’école de Tatène Mbambara, M. Souleyman Traoré, le COBIAC a envoyé en novembre 2021, 170 livres destinés aux 500 élèves de 6 à 12 ans.
En septembre 2021, une adhérente du COBIAC s’était rendue dans ce village dont l’école avait fortement été endommagée par une tempête. La vétusté des bureaux et du matériel scolaire a été constatée ainsi que l’absence totale de livres.

En mars 2022, une autre visite du COBIAC a permis d’apporter une trentaine de livres supplémentaires, des jeux de société et une exposition sur l’Afrique.
A cette occasion, une présentation des livres aux enseignants et des lectures dans les classes de quelques albums ont été réalisées ainsi que la signature d’une convention de partenariat entre le COBIAC et l’école.
Les villageois ont réparé deux classes mais 60 élèves sont encore dans un abri provisoire végétal !
L’urgence est encore à la construction et le manque d’eau retarde les travaux de maçonnerie. L’eau est achetée au village voisin et acheminée avec difficulté.

  Suite à cette première évaluation des besoins en livres le projet s’oriente vers l’installation d’un rayonnage par classe avec des nattes au sol pour constituer un espace de lecture, dans l’attente d’une future bibliothèque.

« Résidence culture» dans la Région Sud, de Fatou Diop, bibliothécaire sénégalaise

Malgré de nombreuses tracasseries administratives liées à la pandémie, Fatou Diop a débuté son séjour professionnel programmé du 14 novembre au 18 décembre dans notre région, accueillie par le COBIAC.  Cette diplômée de l’EBAD (École de bibliothécaires, archivistes et documentalistes) de Dakar, responsable de la bibliothèque de Bignona, a déjà participé à l’animation de stages initiés par le COBIAC en Casamance. Pour en savoir plus, cliquez sur la fiche projet : Développement de la lecture en Basse Casamance (Sénégal) de notre site.

D’un commun accord et dans la perspective de mettre en réseau les quelques bibliothèques et points lecture de sa région afin de faciliter les animations de lecture, Fatou Diop bénéficie actuellement des expériences du réseau « Médiathèque Istres Ouest Provence » à Miramas  et alentour, d’ACELEM (Association Culturelle d’Espaces lecture et d’Ecriture en Méditerranée) à Marseille et du médiabus d’Aubagne .

Un grand merci à ces structures pour l’accueil qui lui a été réservé !  

De nombreuses dotations de livres au bénéfice des bibliothèques partenaires du COBIAC à l’international

En cette fin d’année, les bénévoles sont mobilisés pour la préparation de quatre envois de livres visant à enrichir les collections des bibliothèques soutenues par le COBIAC dans quatre pays d’Afrique sub-saharienne. 

Des acquisitions de livres, en France auprès du diffuseur Paroles Indigo pour des éditions africaines, ou directement dans les pays d’intervention sont également prévues d’ici la fin de cette année. Elles permettront aux bibliothèques partenaires, d’enrichir ou de renouveler des collections de livres jeunesse, parfois très réduites ou obsolètes.

Burkina Faso : un don de 1000 ouvrages et des acquisitions de livres d’auteurs africains en France, ainsi que des achats dans les librairies de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso pour la bibliothèque de Samandéni. 

Guinée : envoi par avion d’un lot d’environ 200 livres dédiés à la jeunesse et la petite enfance puis par voie maritime de 2000 livres pour les bibliothèques du réseau CELPAC. Des acquisitions ont été effectuées auprès de Paroles Indigo.

Sénégal : un don de 1200 livres jeunesse pour la bibliothèque du CASE de Bandjikaky et un don de 170 livres pour la future bibliothèque du village de Tatène Mbamba (commune de Notto Diobas, Thiès).

Togo : un don de 1000 ouvrages issus à la fois d’achats en France et sur place dans les librairies de Lomé pour les bibliothèques de Sichem et Djagblé et pour le bibliobus.

Des nouvelles des territoires d’intervention du COBIAC

Malgré le contexte de pandémie, les partenaires du COBIAC déploient énergie et ingéniosité au service de leurs bénéficiaires.

Burkina Faso : les visiteurs se pressent à l’ouverture de la bibliothèque de Samandéni, inaugurée ce mois-ci.

Bibliothèque de Samandeni - Burkina Faso
Réception de livres, école Sbhi - Marrakech, Maroc

Maroc : la réception de livres réjouit les élèves à l’école Sbhi (Marrakech).

Congo : animation d’un atelier « photographie » au Centre de Ressources de Côte Mateve

Atelier de photographie à Côte Matève - Congo
Caravane culturelle à Hermel, Liban

Liban : La Caravane culturelle a repris la route à Hermel et Charbine : spectacles de rue et ateliers font le bonheur des jeunes participants…

 

…Et les jeunes lecteurs retrouvent le chemin de la bibliothèque de Mtein.

Bibliothèque de Mtein, Liban
Guinée. Adolescents qui lisent

Guinée : Le réseau de lecture publique (CELPAC) a participé, tout comme l’ensemble des acteurs guinéens de la chaîne du livre, à un atelier à distance sur les stratégies de plaidoyer en faveur du livre de jeunesse comme facteur d’amélioration des apprentissages en Guinée, organisé par l’Institut français et l’Agence française de développement (AFD). Le COBIAC prépare un nouvel envoi de dons de livres à destination des bibliothèques publiques en Guinée.

Sénégal : Grâce à la contribution du FONJEP, une nouvelle mission (prévue en juillet 2021), composée de bénévoles du COBIAC et d’étudiants, est en cours de préparation, afin d’aménager la salle de lecture du village de Kabadio (envoi de 600 livres à venir et installation de 10 ordinateurs) et de former les animateurs.

Salle de lecture de Kabadio, Sénégal

Une action d’interculturalité France-Sénégal réussie !

En juillet 2020, le COBIAC a mené un projet de création d’ateliers lecture et français, au Sénégal avec le concours financier du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, dans le cadre du dispositif ISI (Initiative de Solidarité Internationale) et grâce à des dons privés.

Un stage d’animations (yoga, lecture, chant) a été proposé à des enfants de centres de loisirs, dans deux villages de Casamance. La coordination a été assurée là-bas par Lamine Thiane, Président du CASE de Bandjikaky et Youssouf Badji enseignant. Les animateurs sénégalais ont pu échanger avec les animateurs français qui devaient partir là-bas en juillet et préparer ensemble, via WhatsApp, les séquences pour les enfants.

Les trois encadrants du COBIAC, Soizic Diquelou, Emilie Top Labonne et Marinette Volpini ont assuré régulièrement le suivi des activités.

L’interculturalité et la solidarité internationale sont des thèmes abordés depuis des années dans cette zone rurale par de nombreuses associations dont le COBIAC et l’association d’étudiants marseillais EMASSI. La structure locale du CASE (7 villages) est essentielle pour assurer la régularité des actions de formation dans divers domaines, (bibliothèque, informatique, micro-projets). Une salle de lecture a été aménagée et la création d’un site internet CASE est envisagée.

Nous remercions vivement les encadrants ici et là-bas qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour la réalisation de cette action qui représente un tremplin pour le projet JSI (Jeunesse Solidarité Internationale), présenté en 2020, mais reporté en 2021, en raison du contexte sanitaire international.

Contact : Jacqueline JEREMIE, jacqueline.jeremie@orange.fr« 

Sénégal : suivi des bibliothèques des CASE à Bandjikaky et Kongoly

Du 17 au 28 février, 3 bénévoles du COBIAC, ont assuré un accompagnement professionnel portant sur la gestion et l’animation de 2 bibliothèques de CASE (Centre d’accompagnement socio-éducatif) en Casamance. Cette mission fut l’occasion de faire un état des lieux sur leur organisation et leurs besoins notamment en matériel pour réaliser des animations. Trois accueils de classes (maternelles et CP) ont permis de mettre en pratique les outils et les méthodes d’animation, à travers la constitution de 3 groupes qui ont alterné les ateliers suivants : visite du CASE et lecture à voix haute ; imagiers d’animaux domestiques ; initiation à l’informatique avec le logiciel Gcompris. Un temps d’échanges avec N’Deye Fatou Diop, bibliothécaire de Bignona, qui participe régulièrement aux interventions du COBIAC, a permis d’enrichir ce temps de formation par d’autres pratiques en termes d’activités à proposer en bibliothèque. De beaux efforts ont été fournis par les équipes de ces bibliothèques pour les rendre opérationnelles rapidement !

Accompagnement professionnel des CASE de Bandjikaky et Kongoly (Sénégal)

Le COBIAC a proposé trois stages, animés par Jacqueline Jérémie, Christian Lacape et Soizic Diquelou, en janvier 2020, à Bandjikaky : « micro-projets » (10 stagiaires) ; « informatique » (13 stagiaires) et à Kongoly : « informatique » (9 stagiaires). Cette action s’inscrit dans le cadre national du Plan Sénégal Émergent (PSE), politique ambitieuse d’informatisation (2019-2023), menée en coopération avec la Chine. La préparation effectuée en décembre 2019 a été facilitée par le soutien et l’accompagnement de Lamine Thiane, Président du CASE de Bandjikaky et de Gnamo Sane, Président du CASE de Kongoly.

Par ailleurs, un don de 30 ordinateurs du Centre hospitalier VALVERT de Marseille, a été réceptionné à Bandjikaky, le 19 janvier et répartis en trois lots de 10 : le premier pour le CASE Kadiamor de Bandjikaky le second pour le CASE de Kongoly, le troisième pour le foyer des jeunes de Kabadio où est prévue la création d’un Atelier Lecture en juillet 2020. Des montures de lunettes données par les Opticiens d’Aix et de Marseille ont été déposées à l’hôpital de Diouloulou. Des tricots remis par l’association marseillaise « Tricoteuses sans frontières » ont été offerts à la maternité de Bandjikaky.

Enfin, les autorités locales sur les deux sites, ont été rencontrées dans la perspective de consolider le partenariat avec le COBIAC. A souligner la participation financière au transport des ordinateurs de la mairie de Kataba 1, de l’association ADBA et du village de Kabadio.

SENEGAL : Premiers accueils de classes au CASE de Bandjikaky

Jacqueline JEREMIE, bénévole du COBIAC très impliquée dans les projets au Sénégal nous raconte le déroulement de ces séances :

Le 26 novembre 2019, la classe de CE2 de monsieur GOUDIABY, du village de Colomba, était la première à découvrir le CASE (Centre d’Accompagnement Social et Educatif) de Bandjikaky pour une leçon sur les ordinateurs.
C’est ensuite la classe de CE1 de monsieur CISSE de Kounkoudiang qui s’y est rendue, le mardi 3 décembre, après 30 minutes de marche. L’enseignant a d’abord présenté les lieux aux élèves et différencié l’ordinateur portable du fixe, notion faisant partie de leur programme.

La classe a ensuite été divisée en deux groupes : le premier pouvait découvrir la bibliothèque avec un animateur de Bandjikaky ; le second a réaménagé la salle informatique pour que chaque élève dispose d’un ordinateur individuel.

Les élèves ont ainsi pu sortir l’appareil de son sac protecteur, le mettre en marche, l’utiliser dans un jeu de manipulation de la souris et, en fin de séance, l’éteindre et le ranger à nouveau dans son sac. Les règles de respect du matériel et de l’ambiance calme et silencieuse du CASE ont bien été respectées.

Les enfants étaient heureux d’avoir découvert ces appareils et sont déjà impatients de revenir.

« Une formation est indispensable pour les enseignants qui ne connaissent pas eux-mêmes le fonctionnement des ordinateurs » souligne monsieur CISSE. L’enseignant a proposé qu’un ordinateur soit attribué à son école pour que les collègues puissent s’y habituer, anticiper et mieux préparer les visites de classes au CASE.

Une petite réunion du bureau de l’association « CASE Kadiamor » s’est ensuite tenue pour proposer le 10 décembre une rencontre avec les directeurs des écoles des 7 villages et le Principal du collège afin de programmer les visites de classes et des séances d’information pour les enseignants.

Jacqueline JEREMIE a annoncé l’envoi par le COBIAC d’ordinateurs fixes et l’éventuelle possibilité d’attribuer à chaque village un appareil portable sous la responsabilité de celle ou celui qui suivra le second stage informatique prévu du 20 au 24 janvier 2020.

D’ici là, le bureau se mobilise pour inviter d’autres classes à fréquenter le CASE.

Mission de suivi en Casamance (Sénégal)

Du 18 au 31 mars 2019, 2 bénévoles du  COBIAC ont effectué une mission de suivi du fonctionnement des deux bibliothèques créées au sein des CASE (Centre d’Accompagnement Socio-Educatif) à Kongoli et Bandjikaki (Basse-Casamance).

Cette mission visait 4 objectifs principaux : faire le point sur les équipements, l’intégration des livres, la mise en place des différents outils de gestion ; préparer l’ouverture effective aux publics ; assurer une animation en présence d’enfants et promouvoir des pistes de développement pour l’accueil notamment des écoles.

Les visites effectuées ont ainsi permis de constater les progrès déjà réalisés et de relever quelques points d’amélioration. Une dizaine de personnes ont suivi une série d’ateliers (jeux de rôle autour de l’accueil, animation autour d’une lecture, classement, rangement des livres, outils de gestion…) visant à dynamiser ces bibliothèques. 

A Kongoli, une quinzaine d’enfants du CP et une classe complète de CM2 ont participé à une animation en bibliothèque.

A Bandjikaki, 2 groupes d’enfants du village entre 5 et 12 ans ont également suivi une animation en bibliothèque.

Enfin des échanges et rencontres se sont déroulés avec la responsable de la bibliothèque de Bignona et le responsable du développement de la culture du département.