Nong Boua - Laos
Laos
N'Diq - Maroc
Province de Larache - Maroc
Kasserine - Tunisie
Sbeitla - Kasserine - Tunisie
Oran - Algérie
Kabylie - Algérie
Ampasipotsy - Madagascar
Casamance - Sénégal
Beyrouth - Liban
Mont-Liban - Liban
Bethlehem - Palestine
Palestine

Situation des bibliothèques du Sud Liban

Imad Hachem, responsable du livre et de la lecture au Ministère de la Culture du Liban, alerte sur la situation des bibliothèques du Sud Liban.

« Depuis le début de l’offensive Israëlienne contre Gaza le 8 octobre 2023, la situation au Sud-Liban s’est gravement détériorée, affectant profondément les infrastructures civiles, y compris les bibliothèques publiques.

Le Liban-Sud a été particulièrement touché par de tirs intenses de l’armée israélienne. Cette violence a entraîné le déplacement de plus de 90 000 personnes, majoritairement issues des cazas de Bint Jbeil, Marjeyoun, et Tyr. Ces déplacements massifs ont eu un impact direct sur l’accès aux services publics, y compris les bibliothèques.

Les bibliothèques publiques, qui étaient déjà sous-financées et en difficulté avant le conflit, sont maintenant confrontées à des défis encore plus grands. Les dommages physiques causés par les bombardements, la destruction des infrastructures et la fermeture forcée de nombreux établissements ont rendu l’accès à ces ressources éducatives et culturelles presque impossible pour la population locale. De plus, la priorité accordée à l’urgence humanitaire et aux besoins de relogement des déplacés a relégué la restauration des bibliothèques au second plan.

L’impact de la guerre a également perturbé les initiatives éducatives et culturelles, avec de nombreux programmes suspendus ou annulés. Les ressources nécessaires pour maintenir et développer les bibliothèques sont détournées vers les besoins plus immédiats comme l’aide alimentaire, l’hébergement et les soins médicaux pour les déplacés.

La plupart des bibliothèques sont affectées. Certaines ont subi  des dommages directs et majeurs comme les bibliothèques de Bint Jbeil, Aitroun, Markaba, Ainata, Rmeich, Ain Ebel  Taybeh, Majdel Selem, El Tyrri… tandis que d’autres sont fermées comme Hasbaya, Jbaa, Tebnine, Srifa, Kafaremen…

En résumé, la situation des bibliothèques publiques au Sud-Liban est critique après le 8 octobre 2023. La violence continue et les déplacements massifs ont exacerbé les difficultés existantes, laissant peu d’espoir pour une amélioration rapide sans une intervention internationale significative et un retour à la stabilité dans la région. »

Pour soutenir les bibliothécaires libanais, vous pouvez faire un don en indiquant « Liban » en commentaire.

COBIAC-EMASSI un projet franco-sénégalais d’échange entre jeunes autour de la lecture.

Les jeunes d’Emassi* ont commencé, début juillet, des animations à Niafrang et à Birassou, en partenariat avec des animateurs sénégalais du CASE*. Les activités proposées aux enfants visent principalement l’amélioration de l’expression orale et la pratique de la lecture.

Ce projet a débuté dès février 2024 par trois réunions à l’initiative du COBIAC avec six jeunes français, étudiants en médecine à Marseille. Ces rencontres ont permis de se connaître, de visiter le siège du Cobiac, de prendre contact avec nos partenaires sénégalais et de préparer les interventions auprès des enfants.

A notre arrivée, une réunion de toute l’équipe sénégalo-française s’est tenue à la bibliothèque de Bandjikaky, (photo) et l’équipe a été reçue par le Chef de village et les autorités de Birassou.

Pendant trois semaines, des ateliers quotidiens seront proposés aux 57 enfants de Niafrang et 48 à Birassou de 9h à 12h.

Le budget principalement récolté par les jeunes d’Emassi permettra de contribuer aux travaux d’aménagement et au transport de livres pour la nouvelle bibliothèque du village d’Albadar, au transport des animateurs locaux et à l’achat de matériel pérenne pour les activités des enfants.

Souhaitons à ces jeunes des deux pays une expérience joyeuse et formatrice de solidarité internationale. »

* EMASSI :  Étudiants Marseillais Actifs dans la Société et dans la Solidarité

* CASE : Centre d’Accompagnement Social et Éducatif

Sénégal. Développement de la lecture à Tatene Mbambara (Thiès)

Du 22 novembre au 5 décembre 2023, la quatrième visite des bénévoles du COBIAC à Tatène-Mbambara a été l’occasion d’un apport de 130 nouveaux livres + 40 offerts par la bibliothèque vauclusienne de Jonquières et d’un ordinateur portable ainsi qu’un complément de mobilier. L’école compte désormais 350 livres.
Des rencontres institutionnelles ont été organisées, avec l’adjoint au maire de Notto Doibass, l’Inspection d’Académie de Thiès, l’URCCHT (Union Régionale des Coopératives de Construction et d’habitat
de Thiès) …, ainsi que la recherche de financement participatif pour une bibliothèque plus normative et publique, entre 30 et 40 m².

Le CM2 de Tatène et 3 classes de CM2 de école publique de Jonquières (Vaucluse), poursuivent activement leur partenariat (échange WhatsApp entre les élèves des 2 pays, lectures mutuelles de contes par les élèves, chants).
Des animations autour du livre ont eu lieu dans les 8 autres classes avec un tapis de lecture sur le voyage (lectures animées de 5 à 7 albums).
La motivation de l’équipe pédagogique et des bénévoles est au beau fixe, l’équipe de projet se renforce. La bibliothèque crée en 2023 est en excellent état, les livres bien utilisés et respectés.

Laos. Mission itinérante d’accompagnement professionnel

Une mission d’une bénévole du COBIAC s’est déroulée du 19 au 29 novembre 2023 au Laos, en partenariat avec Kongduane Nettavong (conseillère auprès de la Bibliothèque nationale du Laos) dans certaines des bibliothèques de village construites avec le soutien du COBIAC dans le sud du pays.
Des animations avec enfants et enseignants ont été pratiquées ainsi que des dotations, très appréciées, en nouveaux livres achetés sur place.
Cette mission a permis également de rendre visite à l’Institut français de Vientiane et d’échanger sur le soutien aux classes bilingues, aux bibliothèques et à la chaîne du livre au Laos.

Maroc. Mission exploratoire du 3 au 24 mai 2023

Trois bénévoles du Cobiac se rendront au Maroc du 3 au 24 mai 2023 pour rencontrer des élus, des acteurs culturels et des bibliothécaires.

Au nord, à partir de Tanger , elles iront à Chefchaouen où un projet de partenariat entre cette ville et Chenove en Franche-Comté est mis en place, auquel le COBIAC pourrait s’associer.

Ensuite direction Beni-Mellal, Azilal et Tabant, dans le centre, dans le géo-parc du M’Goun en lien avec le géo-parc de Digne où elles visiteront l’école de Tabant (Campus Vivant’e) qui souhaite créer une bibliothèque et rencontreront également les personnalités actives dans le domaine culturel.

Dans le sud, à Biougra, elles feront une formation et évalueront les besoins d’une bibliothèque créée l’été dernier. Elles aideront aussi à l’aménagement de cette bibliothèque située dans un internat de jeunes filles. A Mejjat, plus au nord, elles prendront contact avec l’association Zitoun (alphabétisation et petite enfance).

Enfin à Marrakech, une rencontre est prévue avec la Direction régionale de la Culture.

Laos : Construction de la bibliothèque du village de Ban Houei

Les habitants du village de Ban Houei (Province de Savannakhet) la souhaitaient depuis longtemps, ils ont désormais leur bibliothèque.

Celle-ci est le fruit d’un chantier de 13 jours, du 3 au 15 décembre 2018, auquel ont participé, au côté de villageois particulièrement nombreux et efficaces, 3 bénévoles du COBIAC et 5 jeunes septèmois, encadrés par un animateur de l’association' »Animateurs sociaux-urbains sans frontières » de Septèmes-les-Vallons.

Le chantier a été supervisé par Kongdueane Nettavong (Présidente de l’Associations des bibliothécaires du Laos) et Tongsueil Outhoumphone, tous deux retraités de la Bibliothèque Nationale du Laos (BNL), assurant aussi la traduction, la logistique et la restauration.

Le 16 décembre 2018 l’inauguration s’est déroulée en présence des autorités locales, après une formation de base en direction des institutrices pour la gestion des collections en langues lao et française.
Enfin, une fête lao a clôturé la fin du chantier.
Un grand merci à tous les contributeurs financiers de ce projet : Ministère des Affaires Etrangères et Européennes, Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, Municipalité de Septèmes-les vallons, Ligue de l’Enseignement13, Solidarité Laïque, FONJEP, ASF et le COBIAC.

Bénévoles et villageois en action sur le chantier de la bibliothèque de Ban Houeidécoration intérieure de la bibliothèque de Ban Houei3 femmes regardent une étagère de la bibliothèque de Ban Houei